L'oro del Cam(m)ino Il Cammino

de Nathalie Rossetti et Turi Finocchiaro

L’oro del Cam(m)mino
De Nathalie Rossetti et Turi Finocchiaro

Synopsis (version 94′)

Sur le Monte Faito, dans le centre de réinsertion Il Camino, des prisonniers en sursis et des toxicomanes vivent exilés en pleine nature.
Sur les hauteurs de Naples et de ses quartiers périphériques, en face du Vésuve, ces résidents luttent pour se reconstruire, se transformer avant de redescendre vers leur ville et faire face aux épreuves qui les attendent.

Synopsis (version 52′)

Immersion lyrique dans un lieu d’exil en pleine nature, Il Cam(m)ino est un centre thérapeutique qui tente de libérer ses pensionnaires, égarés dans la dépendance et ses abîmes, de leur mal de vivre et peut-être se retrouver.

 

*La version 52′ du film n’est pas une simple ‘réduction’ à 52min de la version longue mais un autre film (titre : Il Cammino). Le point de vue se veut plus pédagogique. Nous préférons présenter ces deux films comme un diptyque.

Genre : documentaire
Durée : 52  et 94 minutes
Format : HDcam
Langues : italien
Sous-titres disponibles : anglais et français

   Projections passées

Projections passées

    • 20/11/23 à Liège
    • 21/11/23 à Namur avec les Grignoux 
    • 29/11/23 : Avant-Premiere au cinéma Vendome

Une production Luna Blue Film Coproduction Les Production du Lagon Avec la contribution du W.I.P. Producteurs Serge Kestemont and Valérie Dupin Avec les résidents du centre de réinsertion Il Camino Réalisation Nathalie Rossetti et Turi Finocchiaro Sujet et scénario Nathalie Rossetti avec la collaboration d’Elias Preszow (conseil à l’écriture) Assistant réalisateur Elias Preszow Ateliers artistiques (Théâtre des Sens et Danse) Elisa Frascà et Juliette Murgier Image Valentina Summa, Turi Finocchiaro Images additionnelles Lorenzo Nicolino Son Luigi Cecere et Ludovic Van Pachterbeke Montage image Salvatore Fronio Assistante montage Maria Hermosillo Direction de production Turi Finocchiaro Production exécutive Borak Films Productrice déléguée Emma Orselli
Merci à Bérangère Sommaruga, Nicole Bruhwyler et Allegra Iafrate pour le travail de promotion.